Site touristique officiel de Matsumoto, à Nagano, Japon
e-Brochure(anglais)
Météo

Artisanat régional

Matsumoto Temari

On dit que c’est vers le milieu de l’époque Edo, que l’on commença à confectionner les Temari comme jouets pour les enfants dans les familles de samouraï du fief de Matsumoto. Ces balles superbes, ouvragées à la main et tissés de manière ingénieuse de fils aux couleurs éclatantes, reflètent le génie de l’art populaire.

Oshie-bina

OshiebinaCe sont des femmes de samouraï qui les premières se mirent à fabriquer ces poupées traditionnelles, vers le milieu de l’époque Edo. Leur popularité atteint son apogée à l’époque Meiji, où la production atteint dans la ville un niveau record vers 1890, avant de péricliter et finalement disparaître en raison de la nouvelle mode des poupées « Hina » (poupées décoratives pour la fête des filles). Cependant, grâce à l’étude d’archives et à la patience d’artisans, elles revivent aujourd’hui à travers des reproductions fidèles qui remportent un grand succès auprès des amateurs.

Meubles traditionnels

Folkcraft FurnitureA l’origine, Matsumoto comptait parmi les premières régions productrices de meubles au Japon, mais la guerre mit un terme à cette activité. En 1948, Sanshiro Ikeda, répondant au Mouvement pour la renaissance des Arts populaires, reprit la production artisanale des meubles dans la ville. Les chaises, inspirées du siège Windsor et assemblées avec précision dans les meilleurs bois, garantissent un usage sur plusieurs générations.

Pour faire des courses, cliquez ici (anglais)

Plan de quelques boutiques dans le centre ville (anglais)