Site touristique officiel de Matsumoto, à Nagano, Japon
e-Brochure(anglais)
Météo

Sources thermales


Station thermale de Norikura

La région de Matsumoto est l’une des zones les plus riches en eaux thermales du Japon. Sur le territoire de la commune, on ne compte pas moins de 16 stations, réparties du centre urbain jusqu’au fond de vallées reculées, ayant chacune ses caractéristiques propres.

Nous vous conseillons de visiter cette page en anglais pour le commentaire sur la culture des bains thermales japonais (voir aussi le lien comment prendre un bain sur cette page) avec une liste de bains thermales de Matsumoto.

Matsumoto Onsen Map

Les bains thermaux en ville

Station thermale d’Asama

A l’époque Edo (1600-1868), le seigneur local avait son bain particulier à Asama, qu’on appelait également l’arrière-cour de Matsumoto. Apprécié des gens de lettres, la station allie une atmosphère du passé à des installations modernes. Dans certains établissements , l’accès au bain n’est pas réservé qu’aux seuls clients. Le bain est appelé "Biwa no Yu", où vous pouvez aussi voir les collections antiques exhibées le long des couloirs.

Quoi de plus relaxant qu’un bain japonais après une promenade ? C’est ce que nous propose cette station thermale située dans un quartier proche du centre ville. Si vous dormez sur place, après le bain vous pourrez revêtir un kimono léger en coton (yukata) et vous chausser de socques en bois (getas), le tout fourni par les auberges. Une expérience à ne pas manquer pour vous découvrir une âme nipponne.

Station thermale de Utsukushigahara

Dénommée également « Tsukama no Yu », on dit que les sources chaudes de cette station ont commencé à être exploitées dès l’époque Nara (710-794). Dans cette station respirant le calme, de nombreux hébergements servent une cuisine montagnarde saine après la détente du bain.

Outre les bains, le plateau de Utsukushigahara (2000m d’altitude) offre aux visiteurs au début de la belle saison un spectacle à couper le souffle. Un parterre d’azalées sauvages rouge et orange sur des centaines d’hectares que l’on peut parcourir grâce a des sentiers de montagnes balisés. Un grand bol d’air pur et un souvenir inoubliable vous attendent.

Station thermale de Yokota

La station de Yokota a été ouverte en 1957 sur l’ancien site de la station de Shin-Asama. Elle est très pratique car proche du centre urbain et peut être une étape idéale sur la route du plateau de Utsukushigahara.

Les bains thermaux en montagne

Station thermale de Tobira

En se dirigeant du centre de Matsumoto vers le plateau Utsukushigahara, la station de Tobira se trouve sur la route à une altitude de 1100 mètres, dans une vallée ravinée où s’écoule la rivière Susuki. Ses eaux sont très réputées pour les maladies de l’appareil digestif.

Station thermale de Gake no Yu

C’est grâce à un singe soignant ses blessures dans les eaux chaudes jaillissant de la faille d’une falaise que la station fut découverte à l’époque Kamakura (1185-1333). Depuis lors, la source est utilisée à des fins médicales pour soigner les rhumatismes et les névralgies.

Station thermale de Anazawa

La station de Anazawa est logée dans une paisible vallée, au cœur d’une forêt de pins. Ses eaux soignent les névralgies, les courbatures et les problèmes d’articulation. Deux auberges de cette station servent des plats à base de matsutake de Shiga, ou « champignons des pins » (très prisés au Japon).

Station thermale de Sakamaki

Un seul établissement propose l’hébergement dans cette station située dans la vallée encaissée de la rivère Azusa. Egalement surnommée « Kodakara no Yu », les eaux soufrées de cette source chaude sont recommandées pour les troubles de l’appareil digestif et du foie. Les visiteurs peuvent aussi profiter d’un bain extérieur au milieu de la nature verdoyante.

Station thermale de Naka no Yu

A 1500 m d’altitude, le panorama sur les Alpes du nord est grandiose depuis Naka no Yu , dont les multiples sources ont la particularité d’être très chaudes.

Station thermale de Kamikochi

L’eau thermale de cette station provient du Mont Yakedake tout proche, volcan toujours en activité. La source au débit important fournit une eau douce pour la peau. Deux établissements situé au bord de la rivière Azusa y proposent l’hébergement ou le bain seul.

Lorsque l’on visite l’archipel japonais, Kamikochi est à mon sens un passage obligé, tout autant que Kyoto ou Tokyo par exemple. Site naturel exceptionnel, il fut très prisé par le missionnaire anglais Walter Weston, alpiniste pionnier des Alpes japonaises. Afin de préserver l’environnement, les voitures particulières sont interdites, une mesure très rare ici, qui démontre s’il le faudrait le caractère très particulier du lieu. Des navettes vous conduiront jusqu’au pied des montagnes : dépaysement garanti !

Station thermale de Norikura

La station de Norikura se trouve sur le plateau du même nom, au pied du Mont Norikuradake. Sous son appellation générique, elle englobe en fait plusieurs sources qui sont celles de Suzuran, Azumi-Norikura et de Wasabisawa. Transparentes ou blanches comme du lait, les caractéristiques très variées des eaux apportent ici un attrait supplémentaire particulièrement intéressant.

Station thermale de Shirahone

Les bienfaits des eaux de Shirahone sont connus depuis l’époque Kamakura (1185-1333). Spectaculaire à plus d’un titre, l’eau qui coule ici est parfois transparente, parfois laiteuse, changeant mystérieusement de couleur. On dit que prendre 3 jours les eaux à Shirahone immunise le curiste pendant 3 ans. C’est dire à quel point la visite est recommandée !

Endroit idéal pour se ressourcer et oublier la fatigue du voyage. La station se situe dans une vallée encaissée, après avoir descendu une route escarpée et sinueuse de plusieurs dizaines de kilomètres, Shirahone s’offre a votre regard tel un havre de paix dans un autre espace-temps. Au programme : repos, bains matin, midi et soir, gastronomie locale à base de légumes des montagnes. Après plusieurs jours d’un tel régime vous serez a nouveau un voyageur frais et dispos prêt à toutes les aventures !

Station thermale de Sawando

Les eaux de Sawando sont tirées d’une source distante de 7 km découvertes il y a quelques années lors des travaux de percée d’un tunnel dans le district de Naka no Yu. Située sur la route de Kamikochi, elle est beaucoup fréquentée par les touristes et les alpinistes.

Station thermale de Nagawa

C’est une station de montagne installée au bord d’un torrent, dont les eaux qu’on peut également boire, ont de multiples qualités bénéfiques comme celles d’agir sur le système digestif et le foie.

Station thermale de Shin-Nagawa

La station est localisée sur la route des sites touristiques incontournables de Kamikochi, Shirahone et du col de Nomugi. Les skieurs ou les campeurs peuvent venir s’y détendre le temps d’un bain dans une des auberges qui offrent ce service.

Station thermale de Shibusawa

Réputée pour la douceur de ses eaux alcalines qui rendent la peau lisse et belle, cette station est particulièrement recommandée aux personnes âgées ou sujettes à des pathologies de la peau.

Station thermale de Ryushima

L’eau de la source chaude de Ryushima, qui jaillit en bordure de la rivière Azusa, est de nature alcaline. L’établissement thermal « Seseragi no Yu » propose en dehors du bain, la possibilité de se restaurer aux visiteurs de passage.